15. dicembre 2020

Ibuprofène – critiqué à tort

Au mois de mars 2020, lorsque les chiffres des infections du COVID-19 commencèrent à flamber pour la première fois, un tweet du ministre français de la santé a semé une grande incertitude dans les milieux professionnels du monde médical: « Les anti-inflammatoires tels que l’ibuprofène pourraient aggraver une infection au coronavirus ».

Bien que la déclaration soit dépourvue de fondement scientifique, l’OMS ainsi que l’OFSP ont déconseillé l’utilisation pour une brève période. Après une analyse et un recueil des faits, l’avertissement a été retiré immédiatement au bout de seulement 4 jours le 18 mars 2020 tant par l’OMS que par l’OFSP.

Le professeur Nicholas Moore, ancien directeur du département de pharmacologie de l’hôpital universitaire de Bordeaux s’est efforcé de vérifier les faits se rapportant à ces déclarations. Dans le cadre de son activité, le professeur effectue des recherches, en particulier portant sur l’utilisation et la sécurité des médicaments.

Découvrez les faits dans le rapport complet et l’interview avec le professeur Nicholas Moore.

Cosa ti interessa? Provate VERFORA da vicino.
Passo 1/3

Sani oggi - e non malati domani. Con VERFORA.

Sono interessato ai prodotti e alla salute

Vorrei lavorare con o a VERFORA