Nausées, mal des transports, digestion

Troubles gastriques: les solutions!

Mal d’estomac, inconfort ou lourdeur au creux de l’estomac, sensation de trop-plein, brûlures d’estomac et remontées acides: de nombreuses personnes souffrent de temps en temps de troubles gastriques. À cela s’ajoutent souvent des troubles digestifs, comme la constipation, la diarrhée et les ballonnements. Chez beaucoup, une constipation survient surtout en voyage, en cas de changement d’alimentation ou d’alitement prolongé.

Ce qui se cache derrière les troubles gastriques

Les facteurs qui déclenchent des troubles gastriques et digestifs peuvent être très variés. Les causes identifiées sont souvent le stress qui règne au quotidien et au travail, ainsi que les mauvaises habitudes alimentaires, c’est-à-dire des repas trop copieux ou avalés à la va-vite, des aliments gras ou la consommation d’alcool, notamment. La nicotine a également une action délétère sur l’estomac. Par ailleurs, il existe des maladies qui sont associées à des troubles gastriques et digestifs.

Exemples:

  • Brûlures d’estomac et reflux gastro-œsophagien (remontées acides): Ces troubles se manifestent par une sensation douloureuse de chaleur dans la région de l’estomac. Celle-ci est liée à la surproduction de sucs gastriques par les cellules de l’estomac et à la remontée de cette acidité dans l’œsophage. Les facteurs de risque des brûlures d’estomac sont nombreux. Le tabac, l’alcool, le stress, la nervosité ou la prise de repas gras ou copieux peuvent ainsi booster la production de sucs gastriques.
  • Gastrite (inflammation de la muqueuse de l’estomac): Des substances diverses peuvent irriter la muqueuse gastrique, comme les plats relevés et épicés, le café ou l’alcool. Mais le stress, la nervosité et la bactérie gastrique Helicobacter pylori peuvent également se cacher derrière une gastrite.
  • Intolérances alimentaires: Il en existe de différents types, comme l’intolérance au lactose ou l’intolérance au gluten (maladie cœliaque). Une intolérance alimentaire va généralement de pair avec des troubles digestifs tels que des ballonnements, des douleurs abdominales, des diarrhées ou une constipation.
  • Syndrome de l’intestin irritable (SII): Ce terme désigne un trouble fonctionnel du tube digestif qui est généralement associé à plusieurs symptômes désagréables: constipation, diarrhées, ballonnements et douleurs abdominales ou crampes abdominales. Souvent, un des symptômes est prédominant. Les femmes luttent ainsi davantage contre la constipation, et les hommes contre la diarrhée.
  • Gastro-entérite: Elle est due à une infection par un agent pathogène, comme certains virus ou bactéries. Plus précisément, les gastro-entérites sont souvent déclenchées par des rotavirus, des norovirus, des salmonelles et des Campylobacter. Dans de nombreux cas, elles sont conséquentes à la consommation d’aliments contaminés.

Quels remèdes en cas de troubles gastriques? Voici nos conseils!

Les troubles gastriques légers sont généralement passagers et se résolvent souvent spontanément. Mais attention: si les problèmes gastro-intestinaux et les troubles digestifs persistent ou s’aggravent avec le temps, consultez un médecin sans délai. Il pourra en déterminer la cause et les traiter.

Autrement, les conseils suivants peuvent être utiles en cas de troubles gastriques tels que douleurs abdominales, lourdeur ou sensation de trop-plein:

Remèdes naturels et à base de plantes

Il existe des remèdes à base de plantes qui soulagent en cas de troubles gastriques et de problèmes digestifs. Ils ont notamment une action apaisante sur la muqueuse gastrique et atténuent la sensation de trop-plein, les douleurs et crampes abdominales ainsi que les ballonnements. De manière générale, ils sont bénéfiques pour l’estomac et la digestion. Les fibres peuvent quant à elles lutter contre la constipation et la diarrhée.

Quelques exemples:

  • Les huiles essentielles de badiane, sauge, muscade, lavande, cannelle de Chine, citronnelle, lavande aspic, girofle, thym et citron apportent un bien-être à l’estomac. Ces huiles essentielles existent sous forme de gouttes à avaler. Leurs bienfaits sur les problèmes gastriques et les troubles digestifs sont éprouvés depuis de nombreuses années.
  • Papaye: les peuples indigènes d’Amérique du Sud appelaient également le papayer «arbre de la santé» en raison de sa richesse en composants essentiels. Ce fruit tropical contient plusieurs enzymes importantes, comme la papaïne. Celle-ci scinde les protéines contenues dans l’alimentation et soulage ainsi l’intestin. Les constituants de la papaye font du bien à l’estomac et le renforcent de manière naturelle. La papaye rééquilibre la digestion, combat la constipation, les ballonnements et les spasmes intestinaux et soutient la digestion après un repas lourd. Elle est disponible sous forme de sticks de pulpe de papaye à avaler.
  • Il est également possible d’associer la papaye à l’avoine. Cette céréale contient de précieux polyphénols (principes actifs végétaux secondaires), comme des avenanthramides d’avoine, qui possèdent un effet antioxydant. L’avoine contient en outre des mucilages, qui se déposent sur les muqueuses et tapissent ainsi l’intérieur de l’estomac La papaye et l’avoine apaisent la muqueuse gastrique irritée, soulagent les douleurs en cas de gastrite et aident en cas de brûlures d’estomac.
  • L’association de papaye et d’algue rouge peut également être bénéfique pour l’estomac. L’algue rouge est riche en calcium, un minéral qui participe au bon fonctionnement des enzymes digestives.
  • L’anis, le fenouil et le carvi contiennent des huiles essentielles et peuvent aider en cas de douleurs abdominales. Ces substances détendent les muscles contractés et font dégonfler l’estomac et l’intestin.
  • La camomille est une plante qui a fait ses preuves contre le mal d’estomac. Elle contient une huile essentielle qui a une action anti-inflammatoire et soulage par exemple en cas de gastrite. Vous pouvez boire de la camomille sous forme d’infusion.
  • La menthe poivrée peut aider en cas de crampes d’estomac. L’huile essentielle contenue dans ses feuilles aide à détendre les muscles du système digestif et à soulager la douleur.
  • L’achillée millefeuille peut lutter contre le mal d’estomac et la sensation de trop-plein. Elle contient une huile essentielle à l’action anti-inflammatoire et antispasmodique. Elle stimule aussi la production de bile et de suc gastrique et soutient la digestion des plats lourds et gras.
  • La fleur d’ibéris est une plante médicinale qui peut aider en cas de mal d’estomac. Ses composants apaisent les inflammations de la muqueuse gastrique et détendent les muscles de l’estomac.
  • La racine de réglisse peut constituer un remède contre le mal d’estomac. L’acide glycyrrhizique qu’elle contient soulage les troubles en cas de gastrite et d’ulcère gastrique.
  • Le curcuma a des bienfaits en cas de sensation de trop-plein. Ses composants stimulent le flux de bile et aident à la digestion des plats riches.
  • Les fibres peuvent aider en cas de troubles gastro-intestinaux fonctionnels accompagnés de diarrhées et/ou de constipation. Par ailleurs, les fibres ont une action bénéfique sur la composition de la flore intestinale, qu’elles rééquilibrent en faveur des «bonnes» bactéries (bifidobactéries, lactobacilles). Dans le même temps, elles empêchent les «mauvaises» bactéries de coloniser l’intestin. Des compléments à base de fibres sont par exemple disponibles sous forme de poudre à dissoudre dans de l’eau ou du jus.

Remèdes en cas de constipation

Beaucoup de personnes ont déjà eu affaire à un transit paresseux ou une constipation. La constipation survient souvent quand on voyage, qu’on modifie son régime alimentaire ou qu’on reste longtemps alité. Recourir à un laxatif permet cependant de relancer le transit en douceur. Les laxatifs ont différents mécanismes d’action: soit ils retiennent l’eau dans les selles, ce qui les ramollit et les rend plus volumineuses (substances osmotiques), soit ils stimulent directement la motilité intestinale.

Exemples de substances osmotiques:

  • Fibres et agents gonflants naturels comme le son de blé et les graines de lin
  • Fibres solubles comme le psyllium ou la gomme sterculia
  • Macrogol, une fibre synthétique non dégradable par les bactéries
  • Sucres non digestibles, p. ex. le lactulose et le sirop de figue
  • Sels de magnésium

Exemples de laxatifs qui stimulent le transit:

  • Anthraquinones, p. ex. le séné, dont on utilise les feuilles et les fruits
  • Bisacodyl: ce principe actif stimule le péristaltisme du colon et résout la constipation en douceur et de façon prévisible. Il entre en action au bout d’environ dix heures. Pris le soir, les premières selles interviennent le lendemain matin. Ainsi, cela ne perturbe pas le sommeil et permet de bien dormir.
  • Picosulfate de sodium

Réduire le stress

Chez la plupart des gens, le stress est omniprésent, au travail comme au quotidien. Mais un excès de stress et de nervosité peut irriter l’estomac.

Voici quelques conseils pour combattre le stress:

  • Accordez-vous davantage de pauses et de moments de détente dans votre quotidien. Offrez-vous du temps libre de qualité où vous prenez soin de vous. Écoutez par exemple de la musique, détendez-vous dans un bon bain ou faites une balade au grand air.
  • L’idéal pour diminuer le stress est d’apprendre une méthode de relaxation. Exemples: training autogène, relaxation progressive de Jacobson ou yoga. Les activités physiques douces comme le tai-chi et le qi gong peuvent également contribuer à diminuer le stress. Quelle que soit la technique de relaxation, il est préférable de l’apprendre sous la direction d’un professionnel. Vous pourrez ensuite la pratiquer seul(e) chez vous et au quotidien.

Veiller à une alimentation saine

Souvent, les mauvaises habitudes alimentaires pèsent sur l’estomac. Les personnes qui engloutissent de grandes portions à la va-vite sont souvent victimes de troubles gastriques et de problèmes digestifs. Les aliments gras, relevés et épicés peuvent également être néfastes pour l’estomac et la digestion. Il en va de même pour les stimulants comme l’alcool et le tabac.

Quelques conseils d’alimentation:

  • Prenez le temps de manger et n’avalez pas vos repas à la hâte, par exemple pendant la pause déjeuner. Privilégiez un environnement calme et mâchez bien les aliments. Comme la prédigestion commence dans la bouche, l’estomac a ensuite moins besoin de travailler, et est donc moins sollicité.
  • Mangez plusieurs petites portions réparties sur la journée, plutôt que quelques gros repas copieux. Évitez également de manger juste avant le coucher, au risque de surcharger l’estomac pendant la nuit. Cela peut aggraver les problèmes d’estomac et perturber en outre le sommeil.
  • Votre alimentation doit être équilibrée, complète et diversifiée. Consommez par exemple beaucoup de fruits et légumes frais ainsi que des produits aux céréales complètes (p. ex. pâtes, riz et pain complets). Ces aliments contiennent beaucoup de bonnes fibres bénéfiques pour la digestion. Ces habitudes d’alimentation permettent de prévenir ou de traiter la constipation.
  • Ne mangez pas trop gras, limitez par exemple les saucisses, viandes et fromages riches en matière grasse: il en existe également des pauvres en matière grasse.
  • Préférez les graisses et huiles végétales (p. ex., huile de colza, d’olive, de tournesol ou de lin) aux graisses d’origine animale (p. ex. beurre, saindoux). Les graisses végétales contiennent des acides gras (mono- ou poly-)insaturés, considérés comme plus sains.
  • N’irritez pas votre estomac avec des plats épicés (p. ex. piment, poivre). Assaisonnez plutôt avec des herbes aromatiques fraîches comme le persil, la ciboulette ou le basilic.
  • Buvez suffisamment – la quantité recommandée est de 1,5 litre par jour Optez de préférence pour des boissons pauvres en calories comme l’eau, les eaux gazeuses aux fruits ou les infusions non sucrées. Il est également important de boire beaucoup pour permettre aux fibres de l’alimentation de gonfler suffisamment.
  • En cas de brûlures d’estomac, il est recommandé d’éviter les boissons gazeuses et très sucrées (p. ex. eau gazeuse, soda, limonade, thé glacé). Préférez-leur l’eau plate et les tisanes.
  • En cas d’intolérance alimentaire, évitez l’aliment concerné ou consommez-le avec modération. Certaines personnes souffrant d’intolérance au lactose peuvent encore consommer de petites quantités de lactose, par exemple dans le lait et les produits laitiers.
  • Limitez votre consommation d’alcool et de tabac. En cas de troubles gastriques, le mieux est bien entendu d’y renoncer complètement. Ces deux stimulants irritent la muqueuse gastrique et augmentent la production d’acide gastrique.

Bouger plus

L’activité physique a de nombreux effets positifs sur la santé. Bouger et faire du sport permet notamment de renforcer le système cardiovasculaire ainsi que les muscles et les articulations. L’activité physique est également bonne pour l’humeur, ainsi que pour la digestion et le transit. Si vous souffrez de troubles gastriques et de problèmes digestifs, il est par conséquent conseillé de bouger régulièrement. Les sports d’endurance comme le vélo, la randonnée, la natation, la marche nordique, le ski de fond ou la danse sont bénéfiques. Mais une simple promenade quotidienne à bon train est également saine et bonne pour la digestion. Surtout après le repas, optez de préférence pour une promenade digestive plutôt que pour une sieste sur le canapé. De plus, une activité physique régulière permet de prévenir les troubles digestifs, comme la constipation.

Cela pourrait également vous intéresser

Carmol Gouttes – le «multitalent» liquide

Avec la force des plantes contre les maux quotidiens

Médicament

Caricol

La papaye, un fruit miraculeux

Complément alimentaire

Caricol Gastro

Le pouvoir de la papaye et de l’avoine réuni

Complément alimentaire

Tavolax

Pour un bien-être intestinal

Médicament

Muxol

Pour un bien-être intestinal

Médicament

Tout sur le sujet Nausées, mal des transports, digestion

Des festins sans problèmes digestifs

Noix de la Saint Nicolas, chocolats et plats préférés les uns après les autres: souvent les festins sont suivis de maux et de lourdeurs d'estomac. Quels remèdes utiliser?

En savoir plus

Nausées – que pouvez-vous faire ?

L’estomac barbouillé et la désagréable envie de vomir font partie des symptômes possibles en cas de nausées. Outre le mal de transports, les mauvais aliments et les produits avariés sont des causes de nausées. Nous avons des conseils pour vous aider en cas de nausées.

En savoir plus

D'autres univers de la santé qui pourraient vous intéresser.

Soin des cheveux

Désinfection & cicatrisation des plaies

Thème d'actualité: vitamine D

Qu'est-ce qui vous intéresse ? Découvrez VERFORA de près.
Étape 1/3

En bonne santé aujourd'hui - et pas malade demain. Avec VERFORA.

Je m'intéresse aux produits et à la santé

Je veux faire quelque chose de bien pour moi-même

Étape 2/3

Aimeriez-vous faire quelque chose de bien pour vous-même ?

Attention : vous quittez verfora.ch

Vous quittez maintenant le site de VERFORA SA et accédez à des sites web externes de tiers, sur le contenu desquels nous n'avons aucune influence. C'est pourquoi nous ne pouvons pas non plus nous porter garants de ces contenus externes. Le fournisseur ou l'exploitant des pages liées est toujours responsable des contenus de ces pages. Aucun contenu illégal n'a été identifié sur les pages liées au moment de la création des liens.