Icon Nothing Found

Malheureusement, aucun résultat

Trouvez le produit qui vous convient dans votre prochaine Pharmacie ou parapharmacie ou dans un Boutique en ligne.

Douleurs

Comment soulager un mal de tête? Remèdes maison, astuces et médicaments

Les maux de tête sont très répandus et comptent même parmi les types de douleurs les plus fréquents. Rares sont d’ailleurs les personnes qui n’en ont encore jamais souffert. La Société Suisse des Céphalées rapporte que les maux de tête touchent environ 60% des Suisses et Suissesses. Mais attention, tous les maux de tête ne se ressemblent pas!

On distingue en effet plus de 200 types de maux de tête différents. Les plus fréquents et sans doute aussi les plus connus sont les céphalées de tension, les migraines et les (très douloureuses) céphalées en grappe. Les causes du mal de tête, la localisation des douleurs, mais aussi leur type et leur l’intensité peuvent être très différents. Selon l’origine du mal de tête, d’autres symptômes peuvent s’y rajouter, comme les nausées et les vomissements lors d’une migraine.

Heureusement, des remèdes efficaces existent en cas de mal de tête («céphalée» en langage médical). Apprenez ici quoi faire en cas de mal de tête, quels remèdes maison et médicaments utiliser pour le soulager et quelles stratégies appliquer pour le prévenir.

Différence entre maux de tête primaires et secondaires

Les médecins distinguent deux principales variantes de maux de tête:

  • La céphalée primaire correspond à une pathologie en elle-même, car elle n’a pas de cause organique identifiée. Concernant les céphalées de tension, les migraines et les céphalées en grappe (qui sont très intenses), les causes restent souvent obscures. On connaît cependant certains facteurs de risque et déclencheurs des crises de maux de tête, notamment les tensions musculaires, la déshydratation, l’abus d’alcool, le stress, le bruit, le fait de sauter des repas, les changements de météo, le manque de sommeil, les actions mécaniques (p. ex. port du casque, coiffure serrée) ou une exposition trop intense de la tête au soleil.
  • La céphalée secondaire trouve en revanche son origine dans une autre maladie ou lésion. Il peut par exemple s’agir de maladies infectieuses comme un refroidissement ou une grippe, auquel cas la toux et le rhume sont souvent accompagnés de maux de tête. Les traumatismes de la tête et du rachis cervical, l’hypertension artérielle, les troubles vasculaires au niveau de la tête et du cou, les pathologies dans la région de la face et du crâne, la prise de certaines substances ou le sevrage de ces substances ainsi que des maladies psychiatriques peuvent aussi être associés à des maux de tête.

Mal de tête: localisation, intensité, évolution et autres caractéristiques

Les médecins classent également les maux de tête selon d’autres critères. Par exemple:

  • Type de douleur: s’agit-il d’une douleur oppressante, lancinante, perçante, sourde, pulsatile ou fulgurante?
  • Localisation de la douleur: la douleur est-elle localisée d’un seul côté, des deux côtés, ou ressentie dans toute la tête? Se manifeste-t-elle au niveau du front ou des tempes, derrière les yeux ou les oreilles, dans la nuque ou à l’arrière de la tête? Se déplace-t-elle ou reste-t-elle au même endroit?
  • Intensité de la douleur: quelle est l’intensité du mal de tête? Légère, modérée, forte, voire intolérable? Les céphalées en grappe, qui touchent plus souvent les hommes, provoquent des douleurs particulièrement intenses.
  • Situations: la douleur s’atténue-t-elle à l’air frais? S’intensifie-t-elle lors d’une activité physique, en se penchant en avant ou en position allongée?
  • Autres symptômes: d’autres troubles viennent-ils s’ajouter? On observe par exemple des nausées, des vomissements, une sensibilité au bruit et une photophobie lors d’une migraine. En cas de céphalée en grappe, un œil est souvent rouge et larmoyant. Lorsque les maux de tête apparaissent dans le contexte d’une grippe ou d’un refroidissement, ils sont souvent accompagnés de toux et de rhume.
  • Évolution: s’agit-il de crises de maux de tête aiguës ou de céphalées chroniques qui reviennent régulièrement? Les crises de maux de tête sont-elles isolées, intermittentes ou permanentes?

Ces questions peuvent aider les médecins à mieux identifier la cause des céphalées.

Céphalées de tension, migraines ou céphalées en grappe?

Les céphalées de tension sont souvent perçues comme des douleurs sourdes et oppressantes. La douleur est généralement d’intensité légère à modérée et touche d’ordinaire le front, mais parfois aussi toute la tête. Les céphalées de tension peuvent durer quelques minutes seulement, mais aussi se prolonger sur toute une semaine. Elles s’intensifient lors d’une activité physique, par exemple en montant un escalier ou en faisant du sport. Elles peuvent également être accompagnées d’autres symptômes tels que des nausées, des vomissements ou une forte sensibilité au bruit ou à la lumière.

Les migraines sont caractérisées par des douleurs pulsatiles, battantes ou martelantes, d’intensité modérée à élevée, et qui surviennent en règle générale d’un seul côté. Dans la plupart des cas, l’activité physique et les mouvements amplifient la douleur. Une crise migraineuse peut être précédée de flashs lumineux («aura»), d’une vision floue, de troubles du langage, d’une paralysie ou de troubles de la sensibilité. À cela s’ajoutent souvent des nausées, des vomissements, une sensibilité accrue à la lumière et au bruit ou des vertiges. Les crises migraineuses peuvent durer de quelques heures à trois jours.

Les céphalées en grappe sont caractérisées par des douleurs très intenses, décrites comme perçantes, fulgurantes ou brûlantes. Elles apparaissent rapidement et soudainement et se situent généralement d’un seul côté. Les douleurs sont localisées au niveau de l’œil, parfois aussi de la tempe ou du front. Dans la plupart des cas, ce type de céphalées se produit toujours du même côté. Bouger permet d’atténuer la douleur. Ces céphalées s’accompagnent elles aussi d’autres symptômes désagréables: œil rouge et larmoyant, nez congestionné et qui coule, paupière gonflée ou tombante, ou sensibilité accrue à la lumière et au bruit. Elles durent de 15 minutes à 3 heures environ.

Comment soulager les maux de tête? Remèdes maison et astuces

Le traitement dépend toujours du type de mal de tête dont on souffre. Les céphalées de tension sont ainsi traitées différemment de migraines ou de céphalées en grappe. Certains remèdes maison et conseils peuvent cependant aider toutes les personnes touchées par des maux de tête. Certains ont même une action préventive, vous permettant ainsi d’éviter le mal de tête avant qu’il ne s’installe.

  • Le froid peut aider, par exemple sous la forme d’une compresse froide appliquée sur le front. De la même façon, beaucoup de personnes ressentent un soulagement en s’aspergeant par exemple le visage, la nuque, les bras ou les jambes d’eau froide.
  • La chaleur calme la douleur dans les muscles et peut donc être bénéfique en cas de céphalées liées à des tensions.
  • Tamponnez de l’huile essentielle de menthe poivrée sur le front, les tempes et/ou la nuque.
  • Les massages ont des vertus décontractantes et peuvent être agréables en cas de mal de tête, par exemple sur les tempes, le front ou dans la nuque.
  • Pensez à pratiquer une activité physique suffisante et allez régulièrement vous promener au grand air.
  • Veillez à adopter une bonne position si vous restez longtemps en position assise. Travaillez de temps en temps debout et arrêtez-vous régulièrement pour faire quelques pas.
  • Faites des étirements pour relâcher les muscles du dos, de la nuque et des épaules. Les tensions musculaires sont une cause fréquente de maux de tête.
  • Se détendre au quotidien: prenez régulièrement du temps pour vous, faites des pauses de temps en temps ou déléguez des tâches. Accordez-vous périodiquement des petits moments de plaisir. Prenez par exemple un bon bain chaud, écoutez de la musique ou allez au cinéma.
  • Réduire le stress: apprenez une technique de relaxation, comme le training autogène ou la relaxation musculaire progressive de Jacobson. Le yoga ou les activités physiques douces comme le tai-chi et le qi gong peuvent également aider à se détendre.
  • Veillez à dormir suffisamment et correctement. Le nombre d’heures de sommeil est important, mais le sommeil doit aussi être réparateur.
  • Ménagez votre équilibre hydrique et buvez suffisamment (1 à 2,5 litres par jour). Optez par exemple pour de l’eau, des infusions non sucrées ou des eaux gazeuses aux fruits.
  • Alimentation: mangez régulièrement, de préférence en plusieurs petits repas répartis sur la journée. De manière générale, veillez à une alimentation saine, par exemple riche en légumes, fruits et céréales complètes.
  • Consommez peu d’alcool – cela vous évitera la «gueule de bois» et le mal de tête qui va avec le lendemain.
  • Tenez un journal des céphalées et consignez par exemple les caractéristiques suivantes: signes avant-coureurs, intensité de la douleur, durée, déclencheurs, symptômes concomitants ou prise d’antidouleurs. Cela vous permettra d’identifier avec plus de précision ce qui déclenche vos maux de tête. Ce type de journal existe non seulement en version papier à imprimer, mais aussi en version électronique, sous la forme d’applications de suivi des céphalées et des migraines.

Beaucoup de ces conseils (air frais, hydratation, relaxation et sommeil) peuvent également aider en cas de maux de tête pendant la grossesse. Dans la mesure du possible, les femmes enceintes ne doivent pas prendre de médicaments pendant cette période et, le cas échéant, demander au préalable conseil à leur médecin.

Comment soulager les céphalées de tension, migraines et céphalées en grappe? Les principaux médicaments

Des médicaments permettent également de combattre efficacement les maux de tête. L’antidouleur à utiliser dépend toutefois du type de mal de tête. Les principes actifs suivants ont fait leurs preuves:

  • Ibuprofène
  • Acide acétylsalicylique (AAS)
  • Paracétamol
  • Préparations combinées d’ibuprofène, d’AAS, de paracétamol et de caféine

À de faibles doses, de nombreux antidouleurs (analgésiques) sont disponibles en vente libre et sans ordonnance en pharmacie et dans le commerce spécialisé en ligne. Pour les migraines, il existe aussi quelques autres médicaments, comme les triptans, qui sont soumis à ordonnance. Ils sont également employés contre les céphalées en grappe.

En cas de céphalées de tension, de migraines ou de céphalées en grappe chroniques, des médicaments sont également disponibles en prévention (prophylaxie médicamenteuse). Ils réduisent l’intensité, la durée et la fréquence des crises de maux de tête.

Autres recommandations concernant la prise d’antidouleurs:

  • Ne prenez jamais plusieurs antidouleurs en même temps, mais seulement une préparation à la fois.
  • La prise fréquente et prolongée de médicaments antidouleurs peut elle-même déclencher des maux de tête. On appelle cela les «céphalées induites par les médicaments». Discutez-en de préférence avec votre médecin.

Maux de tête: quand consulter?

En général, les maux de tête disparaissent spontanément ou peuvent être traités efficacement par le patient lui-même. Parfois, il est toutefois conseillé de demander un avis médical, à savoir dans les cas suivants:

  • Symptômes systémiques: les maux de tête sont accompagnés d’autres troubles touchant toute la tête, comme de la fièvre par exemple.
  • Symptômes neurologiques: en plus des maux de tête, vous notez des symptômes tels que vertiges, confusion, troubles de la conscience, troubles visuels, troubles du langage, faiblesse ou engourdissement dans les membres (à l’exception de l’aura, qui précède souvent une crise de migraine). Un AVC pourrait en être la cause et vous devez appeler immédiatement le service des urgences.
  • Les maux de tête surviennent soudainement et sont extrêmement intenses (comme si on avait reçu un coup sur la tête). La douleur s’amplifie tellement en l’espace d’une minute qu’on parle de «céphalée en coup de tonnerre». Elle peut être le signe d’un saignement dans le cerveau. Là aussi, il faut immédiatement alerter le service des urgences.
  • Si vous souffrez de maux de tête intenses pour la première fois après l’âge de 50 ans, il convient de consulter pour en identifier la cause. Le risque de maladies comme un AVC augmente avec l’âge.
  • Vous observez un changement dans la présentation du mal de tête. Même lorsque vous souffrez de migraines ou de céphalées de tension, d’autres maladies associées au mal de tête peuvent se développer.

Différents examens peuvent aider le corps médical à déterminer le type de mal de tête dont vous souffrez et quelle en est la cause.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Algifor-L Comprimés filmés et granulés

Soulage fièvre et céphalées

Médicament

Algifor Liquid caps 400

Apaise les maux de têtes, Ibuprofène sous forme liquide

Médicament

Kafa plus caféine

Antidouleur avec un soulagement renforcé grâce à la caféine

Médicament

Contra-Schmerz IL 400

Soulage efficacement la douleur

Médicament

Contra-Schmerz plus

Soulager la douleur

Médicament

Tout sur le sujet Douleurs

Bild Courbatures: comment lutter contre la douleur?

22. février 2024

Courbatures: comment lutter contre la...

Avoir des courbatures, cela peut être très douloureux. Découvrez ici comment les soulager!

Bild Mal de dos – Causes, astuces et «premiers secours»

26. avril 2023

Mal de dos – Causes, astuces et...

Presque toutes les personnes ont des maux de dos au cours de leur vie. Découvrez les causes des douleurs lombaires et les traitements et...

Bild Quelles solutions contre les crampes du mollet?

22. mai 2023

Quelles solutions contre les crampes du...

Les crampes musculaires et crampes nocturnes du mollet touchent de nombreuses personnes, en particulier les personnes âgées, les sportifs...

Bild Home office – quand les yeux et le dos se mettent en grève

01. mars 2021

Home office – quand les yeux et le dos...

Lorsqu’on travaille à la maison, différents problèmes de santé peuvent survenir, nombre de postes de travail à domicile ne sont pas...

Bild Le mal de dos: une douleur aux multiples facettes

12. mai 2021

Le mal de dos: une douleur aux multiples...

On a presque tous déjà souffert de mal de dos au moins une fois dans sa vie. C’est un mal courant de la civilisation moderne. Découvrez...

Bild Arthrite ou arthrose? Les différences et les traitements!

10. octobre 2022

Arthrite ou arthrose? Les différences...

Les douleurs articulaires sont typiques en cas d’arthrose ou d’arthrite. Même si ces deux pathologies sont très différentes, elles...

Bild Ce que vous pouvez faire en cas de douleur

14. mai 2020

Ce que vous pouvez faire en cas de...

Des douleurs articulaires, menstruelles et dorsales aux céphalées en passant par la fièvre, tout le monde souffre au moins une fois dans...

Bild Les douleurs – désagréables, mais utiles?

02. septembre 2021

Les douleurs – désagréables, mais...

De légères à insupportables – les douleurs peuvent influencer fortement le quotidien. Et pourtant, elles jouent un rôle important....

Bild Que faire en cas de mal de dos

29. avril 2024

Que faire en cas de mal de dos

Le mal de dos est très fréquent, il existe sous différentes formes et peut toucher tout le monde.

Bild Soulager les troubles menstruels – Conseils et solutions

03. juillet 2023

Soulager les troubles menstruels –...

Beaucoup de femmes font face à des troubles menstruels. Les jeunes femmes en particulier souffrent souvent de douleurs dans le bas-ventre...

Bild Symptômes du lumbago et de la sciatique

04. août 2022

Symptômes du lumbago et de la sciatique

Le lumbago et la sciatique possèdent certes quelques points communs, notamment de violentes douleurs dorsales, mais il existe également...

Bild Céphalées – et le crâne bourdonne

30. octobre 2020

Céphalées – et le crâne bourdonne

Il existe plus de 200 types de céphalées. Après les douleurs dorsales, elles constituent la forme de douleurs survenant le plus...

Bild Lumbago et sciatique – traitements visant à soulager la douleur

05. août 2022

Lumbago et sciatique – traitements...

Apprenez comment il est possible de traiter le lumbago et la sciatique – du positionnement progressif aux médicaments en passant par la...

D'autres univers de la santé qui pourraient vous intéresser.

Herpès labial et aphtes

Problèmes digestifs & nausées

Refroidissement, rhume & cie.

Qu'est-ce qui vous intéresse ? Découvrez VERFORA de près.
Étape 1/3

En bonne santé aujourd'hui - et pas malade demain. Avec VERFORA.

Je m'intéresse aux produits et à la santé

Je veux faire quelque chose de bien pour moi-même

Étape 2/3

Aimeriez-vous faire quelque chose de bien pour vous-même ?

Ecrivez-nous

Merci beaucoup, votre courrier a été envoyé avec succès !

Attention : vous quittez verfora.ch

Vous quittez maintenant le site de VERFORA SA et accédez à des sites web externes de tiers, sur le contenu desquels nous n'avons aucune influence. C'est pourquoi nous ne pouvons pas non plus nous porter garants de ces contenus externes. Le fournisseur ou l'exploitant des pages liées est toujours responsable des contenus de ces pages. Aucun contenu illégal n'a été identifié sur les pages liées au moment de la création des liens.