Icon Nothing Found

Malheureusement, aucun résultat

Trouvez le produit qui vous convient dans votre prochaine Pharmacie ou parapharmacie ou dans un Boutique en ligne.

Douleurs

Soulager les troubles menstruels – Conseils et solutions

Les troubles et douleurs menstruels affectent chaque mois de nombreuses femmes, allant parfois jusqu’à leur gâcher la vie. En Suisse, des discussions sont en cours pour savoir si les femmes souffrant de règles douloureuses intenses pourraient s’absenter de leur travail jusqu’à cinq jours en bénéficiant d’un «congé menstruel». Dans certains pays comme le Japon, une telle loi a déjà été instaurée.

Troubles menstruels – des élancements dans le bas-ventre à l’irritabilité

Chez beaucoup de femmes, les règles représentent chaque mois une épreuve. Elles peuvent être associées à des symptômes physiques extrêmement désagréables, notamment:

  • Douleurs dans le bas-ventre, sous la forme d’élancements ou de crampes
  • Maux de tête
  • Mal de dos
  • Douleurs dans les jambes
  • Manque d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Faiblesse physique généralisée
  • Troubles du sommeil

Durant cette période du cycle, l’état d’esprit de nombreuses femmes n’est pas non plus au mieux. Beaucoup témoignent de sautes d’humeur, se disent nerveuses, irritables, agressives ou d’humeur dépressive.

Les troubles menstruels touchent en particulier les jeunes femmes

Les troubles menstruels comme les douleurs dans le bas-ventre et les crampes abdominales sont très répandus: la plupart des adolescentes et des femmes ressentent en effet des douleurs plus ou moins intenses quand elles ont leurs règles. Cela peut aller d’élancements légers à des crampes très fortes dans le bas-ventre. Chez environ une femme sur dix, les troubles sont tellement marqués qu’ils impactent leur quotidien pendant plusieurs jours chaque mois. Les femmes de moins de 20 ans souffrent beaucoup plus de douleurs et de crampes abdominales que les femmes plus âgées.

Les troubles menstruels diffèrent d’une femme à une autre, tant dans leur nature que dans leur intensité. De plus, les symptômes ne sont pas identiques et d’intensité égale chaque mois: chez une même femme, ils peuvent varier d’un cycle à l’autre. Certaines femmes gèrent bien leurs troubles menstruels et s’y adaptent. D’autres en revanche ne peuvent guère (voire plus du tout) faire face à leur quotidien. Chaque femme est différente face à la douleur et la supporte plus ou moins bien.

Douleurs menstruelles primaires et secondaires

La dysménorrhée – terme médical donné aux douleurs menstruelles – peut avoir différentes origines. Chez certaines femmes, elle est uniquement due aux règles elles-mêmes, mais chez d’autres, elle peut aussi cacher une maladie. Selon la cause sous-jacente, le monde médical fait ainsi la distinction entre dysménorrhée primaire et dysménorrhée secondaire.

Dysménorrhée primaire

La dysménorrhée primaire est uniquement provoquée par les contractions de l’utérus.   Ce sont des hormones appelées prostaglandines qui sont à l’origine de ce phénomène. Il s’agit d’hormones tissulaires spécifiques qui fabriquent les cellules de l’endomètre (muqueuse utérine). Les prostaglandines régulent notamment la tension des muscles lisses et influent sur la sensation de douleur. Ils amplifient la perception de la douleur et font ainsi office de «messagers de la douleur» dans l’organisme. On suppose que pendant les règles, le corps produit trop de prostaglandines ou qu’il s’y montre particulièrement sensible.

À chaque cycle menstruel, l’endomètre s’épaissit et se prépare de cette façon à accueillir un ovule fécondé (embryon). Si aucun embryon ne s’implante, la muqueuse est évacuée: ce sont les règles.  Les prostaglandines font en sorte que les muscles lisses de l’utérus se contractent régulièrement. Sous cette action, l’endomètre se détache lorsqu’il n’y a pas eu de fécondation et est expulsé. Et l’ensemble de ces mécanismes peuvent provoquer de violentes douleurs ou crampes abdominales.

La dysménorrhée primaire et les cycles irréguliers ainsi que les saignements très abondants sont des phénomènes plus fréquents chez les femmes de moins de 30 ans. Mais une prédisposition familiale, le stress, la maigreur, le manque de sommeil et le tabagisme seraient autant de facteurs augmentant le risque de règles douloureuses.

Dysménorrhée secondaire

Contrairement à la dysménorrhée primaire, la dysménorrhée secondaire a une cause organique. Des tumeurs bénignes de l’utérus, par exemple des myomes ou des polypes, peuvent ainsi provoquer des douleurs dans le bas-ventre. Une endométriose, définie par la présence de tissu endométrial dans le muscle de l’utérus ou à l’extérieur de l’utérus dans la cavité abdominale, peut également être à l’origine de troubles menstruels. L’endométriose est souvent caractérisée par des douleurs menstruelles très intenses, car ces fragments de tissu endométrial disséminés suivent la même évolution que l’endomètre au fil du cycle.

Syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel (SPM) compte aussi parmi les troubles menstruels. Les jours précédant les règles, les femmes touchées présentent toute une palette de symptômes physiques et psychologiques différents. Les seins sont tendus et douloureux, les femmes souffrent de douleurs dans le bas-ventre et de maux de tête, elles sont ballonnées et souvent fatiguées, d’humeur triste ou irritable. En cas de SPM très sévère, qui a un impact considérable sur le psychisme et est associé à une humeur dépressive et de l’anxiété, les spécialistes parlent de trouble dysphorique prémenstruel (TDPM).

Troubles menstruels: facteurs ayant un effet défavorable

Certains facteurs sont connus pour intensifier encore davantage les douleurs et troubles menstruels. Le stress, la fatigue ou le manque de sommeil en font par exemple partie. C’est pourquoi des femmes peuvent éprouver certains mois davantage de désagréments que d’autres. De même, la maigreur et le surpoids peuvent également avoir des conséquences défavorables sur les règles, en perturbant l’équilibre hormonal.

L’âge joue également un rôle. Généralement, les jeunes femmes souffrent particulièrement de douleurs menstruelles dans les deux années après leurs premières règles. Il faut en effet un certain temps pour que le cycle menstruel se stabilise. Avec les années qui passent, on observe généralement une amélioration des troubles. Et après un accouchement, les troubles menstruels diminuent aussi chez beaucoup de femmes.

Soulager les troubles menstruels – quelles solutions?

Les troubles menstruels ne sont pas une fatalité, vous n’avez pas à les considérer comme «naturels». Cela est particulièrement vrai si ces symptômes désagréables altèrent sensiblement votre quotidien. Il existe plusieurs pistes pour vous aider à lutter contre les crampes abdominales et les douleurs dans le bas-ventre.

Médicaments contre les douleurs menstruelles

Les antidouleurs ont fait leurs preuves contre les règles douloureuses. Ils reposent en général sur des principes actifs du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), qui diminuent la douleur, l’inflammation et la fièvre. Ces principes actifs comprennent par exemple l’ibuprofène, le diclofénac ou le naproxène.

Les antidouleurs font baisser la quantité de prostaglandines produites par l’organisme, ce qui atténue également la douleur. Les AINS sont en règle générale bien tolérés.  En cas de douleurs menstruelles intenses, les médecins conseillent de commencer à prendre des antidouleurs deux jours avant le début des règles. Lorsque les règles commencent, la concentration en principes actifs est alors suffisante. Les antidouleurs existent par exemple en capsules, comprimés, comprimés pelliculés ou dragées et sont disponibles en pharmacie, en droguerie et dans le commerce spécialisé en ligne. À faibles doses, ils sont disponibles sans ordonnance.

Les contraceptifs hormonaux peuvent aussi soulager les douleurs menstruelles. Ils permettent de limiter l’épaississement de l’endomètre, qui produit donc moins de prostaglandines. En général, les règles sont alors moins abondantes, plus courtes et moins douloureuses. En cas de prise en continu, il est fréquent que les règles disparaissent.

Les médicaments anti-spasmodiques peuvent également être une solution de traitement. Ils utilisent des principes actifs qui soulagent les crampes des muscles lisses, dont est notamment constitué l’utérus. Ces médicaments n’ont certes pas d’action antalgique, mais ils peuvent être associés à des antidouleurs.

Remèdes maison et astuces

D’autres gestes et remèdes maison peuvent également aider en cas de douleurs menstruelles:

  • Faites régulièrement des pauses dans votre quotidien et abordez les choses avec un peu plus de calme. Vous n’avez pas besoin de «tourner à plein régime» en permanence, ni d’être aussi productive que d’habitude alors que votre bas-ventre vous fait souffrir. Veillez à vous relaxer de temps en temps et évitez le stress autant que possible. Si d’expérience, vous savez que les règles mettent votre corps à rude épreuve, essayez de remettre à plus tard les tâches astreignantes.
  • Méthodes de relaxation: il existe des techniques de relaxation qui peuvent également être bénéfiques en cas de troubles menstruels. Le training autogène, la relaxation musculaire progressive de Jacobson ou le yoga en sont des exemples. Les activités physiques douces comme le tai-chi et le qi gong peuvent également aider à se détendre. De nombreuses techniques de relaxation comprennent des exercices de respiration, qui vous permettront également de vous apaiser.
  • Activité physique: bouger et faire du sport permet d’améliorer l’irrigation sanguine, y compris dans le pelvis. Cela aide à soulager les crampes. Une marche rapide au grand air fait également du bien au moral. Faire du sport avant l’arrivée des règles permet même, dans une certaine mesure, de prévenir les troubles menstruels. En effet, quand on fait du sport, le corps sécrète des endorphines, qui ont une action antalgique. Vous pouvez par exemple pratiquer des sports d’endurance comme la course à pied, le vélo, la natation, la randonnée ou la marche nordique. En cas de troubles menstruels, on déconseille en revanche certains sports comme la gymnastique, qui demande beaucoup de force, ou les sports de combat.
  • Le magnésium peut diminuer l’intensité des contractions de l’utérus – et donc les douleurs de règles. Veillez par conséquent à adopter une alimentation riche en magnésium (p. ex. amandes, graines, céréales complètes, cacao, chocolat noir). Les compléments alimentaires à base de magnésium peuvent également être une solution. Ils sont disponibles sans ordonnance en pharmacie, en droguerie et dans le commerce spécialisé en ligne et existent sous forme de comprimés, de comprimés effervescents, de poudre ou de granulés.
  • La chaleur est un remède éprouvé contre les douleurs, car elle détend les muscles contractés. Chez la plupart des femmes, la chaleur est extrêmement bienfaisante en cas de douleurs menstruelles et de crampes abdominales. On peut l’appliquer de différentes manières, par exemple avec une bouillotte d’eau chaude ou de noyaux de cerise placée sur le ventre. Une douche ou un bain tiède peuvent également soulager les troubles menstruels. Mais attention: n’utilisez pas de l’eau trop chaude, au risque de rendre les saignements plus abondants. Les ceintures et patchs chauffants peuvent également apaiser les douleurs pendant les règles.
  • Boire des infusions de plantes: les tisanes permettent non seulement de réchauffer de l’intérieur, mais ont également une action antispasmodique. L’infusion de gingembre semble particulièrement efficace contre les troubles menstruels, mais les tisanes de menthe poivrée ou de mélisse ont également des vertus bienfaisantes.
  • Massage léger du ventre: massez-vous doucement le ventre des deux mains, en imprimant des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre. Les massages permettent de relaxer, de détendre les muscles et de soulager les crampes. La plupart des femmes trouvent le massage agréable.
  • Alimentation: mangez aussi sainement que possible, en intégrant par exemple beaucoup de fruits et légumes frais à votre alimentation. Ils contiennent quantité de vitamines et minéraux dont le corps a besoin chaque jour. Optez pour des aliments légers et faciles à digérer, comme des bananes, des soupes de légumes ou de la purée de pommes de terre. Évitez de préférence les repas lourds, gras et copieux qui surchargent les intestins. Et mangez plutôt de petites portions, plusieurs fois par jour.
  • Pendant vos règles, il est par ailleurs préférable d’éviter l’alcool et la cigarette.

Troubles menstruels: quand consulter?

Dans tous les cas, observez si et comment vos troubles menstruels évoluent. Il est conseillé de consulter votre gynécologue lorsque les douleurs menstruelles augmentent, sont très intenses ou ne sont plus tolérables au quotidien. De même, si les antidouleurs, remèdes maison et autres astuces ne vous soulagent pas suffisamment, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Les troubles menstruels peuvent également avoir des causes organiques, comme une endométriose.

Cela pourrait également vous intéresser

ThermaCare en cas de douleurs menstruelles

Diffusion de chaleur en profondeur contre les crampes

Dispositif médical

Algifor-L Comprimés filmés et granulés

Soulage fièvre et céphalées

Médicament

Tout sur le sujet Douleurs

Bild Courbatures: comment lutter contre la douleur?

22. février 2024

Courbatures: comment lutter contre la...

Avoir des courbatures, cela peut être très douloureux. Découvrez ici comment les soulager!

Bild Comment soulager un mal de tête? Remèdes maison, astuces et médicaments

20. mars 2023

Comment soulager un mal de tête?...

Les maux de tête sont chose commune, que ce soit chez l’enfant, l’adulte ou le sénior. Découvrez ici les causes du mal de tête, la...

Bild Céphalées – et le crâne bourdonne

30. octobre 2020

Céphalées – et le crâne bourdonne

Il existe plus de 200 types de céphalées. Après les douleurs dorsales, elles constituent la forme de douleurs survenant le plus...

Bild Symptômes du lumbago et de la sciatique

04. août 2022

Symptômes du lumbago et de la sciatique

Le lumbago et la sciatique possèdent certes quelques points communs, notamment de violentes douleurs dorsales, mais il existe également...

Bild Quelles solutions contre les crampes du mollet?

22. mai 2023

Quelles solutions contre les crampes du...

Les crampes musculaires et crampes nocturnes du mollet touchent de nombreuses personnes, en particulier les personnes âgées, les sportifs...

Bild Mal de dos – Causes, astuces et «premiers secours»

26. avril 2023

Mal de dos – Causes, astuces et...

Presque toutes les personnes ont des maux de dos au cours de leur vie. Découvrez les causes des douleurs lombaires et les traitements et...

Bild Lumbago et sciatique – traitements visant à soulager la douleur

05. août 2022

Lumbago et sciatique – traitements...

Apprenez comment il est possible de traiter le lumbago et la sciatique – du positionnement progressif aux médicaments en passant par la...

Bild Ce que vous pouvez faire en cas de douleur

14. mai 2020

Ce que vous pouvez faire en cas de...

Des douleurs articulaires, menstruelles et dorsales aux céphalées en passant par la fièvre, tout le monde souffre au moins une fois dans...

Bild Home office – quand les yeux et le dos se mettent en grève

01. mars 2021

Home office – quand les yeux et le dos...

Lorsqu’on travaille à la maison, différents problèmes de santé peuvent survenir, nombre de postes de travail à domicile ne sont pas...

Bild Que faire en cas de mal de dos

29. avril 2024

Que faire en cas de mal de dos

Le mal de dos est très fréquent, il existe sous différentes formes et peut toucher tout le monde.

Bild Le mal de dos: une douleur aux multiples facettes

12. mai 2021

Le mal de dos: une douleur aux multiples...

On a presque tous déjà souffert de mal de dos au moins une fois dans sa vie. C’est un mal courant de la civilisation moderne. Découvrez...

Bild Les douleurs – désagréables, mais utiles?

02. septembre 2021

Les douleurs – désagréables, mais...

De légères à insupportables – les douleurs peuvent influencer fortement le quotidien. Et pourtant, elles jouent un rôle important....

Bild Arthrite ou arthrose? Les différences et les traitements!

10. octobre 2022

Arthrite ou arthrose? Les différences...

Les douleurs articulaires sont typiques en cas d’arthrose ou d’arthrite. Même si ces deux pathologies sont très différentes, elles...

D'autres univers de la santé qui pourraient vous intéresser.

Grossesse, bébés & enfants

Magnésium & Vitamines

Désinfection & cicatrisation des plaies

Qu'est-ce qui vous intéresse ? Découvrez VERFORA de près.
Étape 1/3

En bonne santé aujourd'hui - et pas malade demain. Avec VERFORA.

Je m'intéresse aux produits et à la santé

Je veux faire quelque chose de bien pour moi-même

Étape 2/3

Aimeriez-vous faire quelque chose de bien pour vous-même ?

Ecrivez-nous

Merci beaucoup, votre courrier a été envoyé avec succès !

Attention : vous quittez verfora.ch

Vous quittez maintenant le site de VERFORA SA et accédez à des sites web externes de tiers, sur le contenu desquels nous n'avons aucune influence. C'est pourquoi nous ne pouvons pas non plus nous porter garants de ces contenus externes. Le fournisseur ou l'exploitant des pages liées est toujours responsable des contenus de ces pages. Aucun contenu illégal n'a été identifié sur les pages liées au moment de la création des liens.